5 Solutions si le viagra ne fonctionne plus

5 solutions si le viagra ne fonctionne plusCatastrophe ! La petite pilule bleue ne fait plus effet chez vous et vous pensiez que c’était pourtant le dernier recours ? Pas de panique, voici 5 solutions si le viagra ne fonctionne plus qui vous redonneront forcément espoir dans vos futures érections.

1 Vérifier sa testostérone

Il faut toujours se souvenir d’une chose : le viagra et ses équivalents, les inhibiteurs de la phopshodiestérase 5, ne fonctionnent correctement que si le désir sexuel est là. Une absence totale de désir, ou, pire une lésion des nerfs érecteurs peut donc être à l’origine de l’inefficacité du viagra.

Chez l’homme de plus de 60 ans, pour qui la dysfonction érectile est une réalité dans 25% des cas, l’absence de désir est souvent causée par une baisse radicale de la testostérone : l’andropause.

En effet, si la testostérone baisse, alors la libido baisse, tout comme le moral et la force physique. Et dans le même temps on constate une prise de poids et une fatigue généralisée. Si vous ressentez de tels symptômes, faites doser votre testostérone.

En cas de baisse réelle de la testostérone, une thérapie hormonale de substitution à long terme aurait un impact positif à la fois sur la fonction sexuelle et urinaire, mais aussi sur la qualité de vie globale des hommes. C’est en tous cas la conclusion d’une étude de 2017 portant sur 650 hommes pendant 10 ans.(1)

En effet, la thérapie hormonale de substitution pour la testostérone est souvent accusée d’augmenter les troubles urinaires liés à l’hypertrophie de la prostate. D’après cette étude américaine ce n’est pas le cas.

Traiter la baisse de testostérone pourrait ainsi, en redonnant un coup de fouet à la libido, redonner de l’efficacité au viagra, et c’est la première des solutions si le viagra ne fonctionne plus.

2 Crème pour l’érection

Le premier médicament en crème contre la dysfonction érectile est sorti en 2015. Il s’agit d’une molécule disponible uniquement sur ordonnance et qui ne manque pas de contre indications.

Cependant c’est une solution privilégiée par les médecins quand le sildenafil (la molécule du Viagra) ne fonctionne plus.

L’alprostadil est un équivalent de la prostaglandine E1, un médiateur chimique qui contribue à la vasodilatation et qu’on retrouve entre autres dans le liquide séminal produit par la prostate (d’où son nom). Cette vasodilatation ayant lieu au niveau des artères des corps caverneux, entraine une rigidification du pénis : une érection.

Soit sous forme de pipette à vider au niveau du méat urinaire et à faire pénétrer à l’intérieur.

Une érection apparaît au bout de 5 à 30 minutes après l’administration de la crème. Selon les patients, l’effet dure 1 à 2 heures.

Il est recommandé de ne pas l’utiliser plus de 2 à 3 fois par semaine et d’espacer les utilisations d’au moins 24 heures. Et surtout, il est absolument interdit de l’utiliser sans préservatif avec une femme en âge de procréer. (2)

Cette crème pour l’érection est également contre indiquée, entre autres en cas de troubles cardio-vasculaires interdisant l’effort, de courbure du pénis, d’inflammation de l’urètre ou de balanite.

3 Injection intra-caverneuse

La même molécule, l’alprostadil peut être administrée sous forme intra-caverneuse. La dose adaptée doit être décidée par le médecin traitant et la première injection doit se faire en milieu médical pour permettre au patient d’apprendre le geste. La fréquence d’utilisation autorisée et les contre indications sont équivalentes à celle de la crème, et il est vrai que l’existence d’une crème aux propriétés équivalentes limite sans doute l’intérêt de ces injections, forcément plus pénible et risquées. Une fibrose des corps caverneux peut en effet apparaître après un traitement prolongé. Ceci dit, les injections d’alprostadil peuvent-être plus efficace que la crème selon les sujets et s’avérer la meilleure des solutions si le viagra ne fonctionne plus.

4 Chirurgie vasculaires

Quand ni les inhibiteurs de la phosphodiestérase 5 (les Viagra, Cialis etc), ni l’injection de prostaglandine ne sont efficaces, on peut envisager une chirurgie vasculaire selon la cause.

En effet, suite à un traumatisme du bassin (accident de la route par exemple) une dysfonction érectile d’origine vasculaire peut apparaître. Elle ne sera pas forcément identifiée comme telle par votre généraliste alors n’hésitez pas à faire le lien si c’est le cas. Si les artères responsables de l’afflux sanguin dans le pénis sont lésées ou bouchées, une chirurgie vasculaire peut avoir lieu, sous forme d’un pontage, comme pour le cœur. (3)

5 Implant pénien

Chez les hommes dont les troubles de l’érection sont sévères, résistants aux traitements médicamenteux et irréversibles, la pose d’un implant pénien est la meilleure solution si le viagra ne fonctionne plus.

Peu pratiquée en France par rapport aux USA, cette approche a pourtant de plus en plus d’adeptes. Et pour cause : la satisfaction est très importante dans 85 à 90% des cas.

Il s’agit d’insérer deux tubes en biomatériau dans les corps caverneux. Ces tubes souples expansible sont reliés à un réservoir rempli de sérum physiologique et situé dans l’abdomen, à son tour relié à une petite pompe implantée au niveau des bourses. L’homme remplit les corps érectiles artificiels en appuyant sur cette pompe, et il doit à nouveau appuyer pour les vider.

Après 5 à 6 semaines post opératoires, la vie sexuelle peut reprendre, avec une préservation des sensations chez l’homme (un retour pour certains) et une satisfaction sexuelle garantie pour sa partenaire. Contrairement à une idée reçue, l’implant pénien n’est pas une solution de chirurgie esthétique pour agrandir le pénis car il ne doit pas être plus grand que les corps caverneux d’origine.

Certes, l’implant comporte des défauts : le risque infectieux post opératoire existe, et la fuite de liquide au niveau du réservoir peut nécessiter une maintenance.

Pas de médicaments, pas d’injections, pas de rapports sexuels planifiés, une véritable liberté retrouvée. Chez les hommes pour qui la dysfonction érectile semble définitive, l’implant pourrait dans tous les cas être une solution encore plus libératrice que le viagra.

 

 

Références :
  1. Long-Term Testosterone Therapy Improves Urinary and Sexual Function, and Quality of Life in Men with Hypogonadism: Results from a Propensity Matched Subgroup of a Controlled Registry Study. The Journal Of Urology, janvier 2018
  2. VITAROS (alprostadil) : première crème dans la prise en charge de la dysfonction érectile. Vidal.fr. Juin 2015.
  3. Cas clinique n°18 : Dysfonction érectile.

Regardez Ces Articles :