7 plantes qui augmentent la testostérone chez l’homme

plantes qui augmentent la testostérone

Découvrez 7 plantes aux effets reconnus sur les hormones sexuelles masculines. Ces plantes qui augmentent la testostérone chez l’homme ont un point commun : elles ne marchent qui si vous en avez besoin.

Pourquoi booster sa testostérone ?

La testostérone est l’hormone sexuelle masculine principale. Fabriquée majoritairement au sein des testicules, elle détermine les caractères sexuels secondaires (poils, voix grave, mâchoire large) et favorise la libido, la fertilité, mais aussi l’agressivité et les conduites dangereuses.

Naturellement les taux de testostérone sont au plus haut vers 20 ans (ceci explique cela) et baissent de 1% par an par la suite.

Et puis les mauvaises habitudes et la pollution font le reste. Résultat, à partir de 40 ans le risque d’avoir un taux de testostérone en dessous de la normale est nettement plus élevé qu’à 20 ans.

En effet :

  • La sédentarité et la malbouffe augmente le risque d’avoir une testostérone trop basse
  • Les perturbateurs endocriniens qui nous entourent font baisser nos taux de testostérone à tous âges.
  • La consommation régulière et excessive d’alcool fait baisser doucement la testostérone.
  • Le sur-entraînement sportif engendre souvent une baisse des taux de testostérone.
  • Le manque de sommeil qui est une véritable épidémie du 21e siècle impacte directement les taux d’hormones mâles.

Comment les plantes augmentent la testostérone

Attention : aucun supplément n’aura d’impact réel si vos taux de testostérone sont bons.

Avant de prendre des plantes qui augmentent la testostérone, il faut commencer par faire doser ses hormones pour connaître son taux de testostérone libre.

Plusieurs mécanismes d’action permettent d’augmenter la testostérone :

  • Certaines molécules augmentent directement la production d’hormone en ayant un impact sur l’hypothalamus ou sur les testicules.
  • D’autres luttent contre la transformation de la testostérone libre en oestrogènes ou en Dihydrotestostérone. On les appelle généralement les inhibiteurs de l’aromatase

Même si ce sont des plantes, leur effet peut-être puissant et vous devriez toujours les utiliser de façon cyclique ou sous forme de cure plusieurs fois dans l’année.

Voici donc notre sélection de 7 plantes qui augmentent la testostérone chez l’homme :

Ashwagandha

L’ashwagandha est une plante traditionnellement utilisée par la médecine ayurvédique indienne. C’est un adaptogène, c’est à dire un anti stress, réputé pour son effet sur la libido masculine et la vitalité dans son ensemble.

De fait, il est prouvé qu’elle a un impact sur les taux de testostérone avec un augmentation possible de 15%. C’est en tous cas le résultat de plusieurs études menées sur le rat puis sur l’homme.

Ainsi, selon les études, (1) (2) l’ashwagandha augmente la testostérone chez sujet diabétique, et améliore même la qualité du sperme chez l’homme infertile.

Horny goat weed

On l’appelle aussi épimède, mais son nom anglais ‘horny goat weed’ (ou herbe du bouc en rut) est beaucoup plus parlant. Très utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise pour ses vertus pro libido, son principe actif, l’icariine aurait en effet prouvé sa capacité d’améliorer la production de testostérone, même chez le rat castré chimiquement. (3)

Coleus forskohlii

Cette plante utilisée dans la médecine traditionnelle ayurvédique est réputée aider à la perte de poids chez l’homme et améliorer les taux de testostérone. Son principe actif , la forskoline, est utilisée dans l’industrie pharmaceutique.

Lors d’une étude en double aveugle publiée dans la revue Obesity, on a donné du Coleus Forskohlii à des hommes en surpoids pendant 12 mois. Résultat, les chercheurs ont constaté une amélioration de la composition corporelle, avec notamment une augmentation de la masse osseuse, mais aussi, une élévation du taux de testostérone (4)

Gingembre

On a l’habitude de l’associer à la cuisine aphrodisiaque et ce n’est pas pour rien. Outre sa saveur piquante très stimulante, plusieurs étude sur des rats ont démontré la capacité de ce rhizome à faire monter les taux de testostérone. Fait peu connu, c’est dans le domaine de l’infertilité masculine qu’il se montre le plus efficace au cours des études scientifiques.

Selon une étude de 2012, le gingembre aurait ainsi la capacité d’augmenter la testostérone (17%) mais aussi les hormones sexuelles lutéinisante (43%) et FSH (17%), toutes deux liées à la fertilité. Il permettrait également une amélioration de la mobilité, de la viabilité et de la morphologie des spermatozoïdes, ainsi qu’une augmentation du volume de l’éjaculation. (5)

Le gingembre aurait également la capacité de réparer les dommages causés par l’environnement aux testicules.

Pour ce qui est de l’augmentation des taux de testostérone, il semble que 10 à 15 g de gingembre par jour pourraient avoir un réel impact.

Cordyceps

Ce champignon est très prisé pour ses vertus anti âge dans la médecine traditionnelle chinoise. Il semble qu’il ait également des propriétés régulatrices de la production de testostérone.

Ainsi, une étude de 2008 a démontré que le cordyceps augmentait la synthèse de la testostérone chez le rat après 6 semaines de supplémentation (6)

Ceci dit, comme de nombreuses autres plantes, il semble que le cordyceps ait un rôle légèrement adaptogène : il régulerait la production de testostérone (en plus ou en moins selon les besoins) plutôt que de l’augmenter ‘aveuglément’.

Ginseng

Cette plante star de la médecine traditionnelle chinoise a une longue réputation d’aphrodisiaque. Et pour cause ! Ses principes actifs, les ginsénosides, semblent avoir un impact sur l’axe hypothalamus, testicules, glande pituitaire. Cet axe étant au centre de la fabrication de testostérone et de spermatozoïdes.

Lors d’une étude sur l’effet du ginseng sur des hommes souffrant de problèmes de fertilité, la prise de ginseng a entraîné l’augmentation de leur taux de testostérone libre dans le sang, ainsi qu’une amélioration de la qualité de leur sperme. (7)

Basella alba

On l’appelle aussi épinard indien car il est utilisé dans la cuisine indienne. Il est traditionnellement utilisé associé à de l’hibiscus macrantus pour améliorer la fertilité. Il se consomme frais comme légume, ou sec en poudre.

Mais c’est sous forme d’extrait méthanolique que cette plante peu connue semble avoir un effet booster de testostérone non négligeable.

En effet lors d’une étude sur les rats, cet extrait a doublé la production de testostérone chez les sujets en 1à 2 mois. (8)

Attention : ne prenez pas plusieurs de ces plantes qui augmentent la testostérone en même temps, et pensez à faire des pauses de 7 jours au moins entre deux cycles de 30 jours max.

 

Références :
  1. Effect of withania somnifera on levels of sex hormones in the diabetic male rats . International Journal of Reproductive Biomed. (2009)
  2. Withania somnifera Improves Semen Quality in Stress-Related Male Fertility . Evid Based Complement Alternat Med. (2009)
  3. The testosterone mimetic properties of icariin. Asian J Androl. (2006)
  4. Body composition and hormonal adaptations associated with forskolin consumption in overweight and obese men. Obesity research, 2005.
  5. The effect of ginger on semen parameters and serum FSH, LH & testosterone on infertile men. Tikrit Medical Journal, 2012.
  6. Effect of Cordyceps militaris supplementation on sperm production, sperm motility and hormones in Sprague-Dawley rats. Am J Chin Med. (2008)
  7. Effects of Panax Ginseng C.A. Meyer saponins on male fertility. Panminerva medical, 1996
  8. Effects of extracts from Hibiscus macranthus and Basella alba mixture on testosterone production in vitro in adult rat testes slices. Asian J Androl. (2006)

Regardez Ces Articles :