À partir de quel âge un homme ne bande plus ?

à partir de quel âge un homme ne bande plus

Vous croyez que l’impuissance — ou dysfonction érectile — touche systématiquement les hommes après un certain âge; et vous vous demandez à partir de quel âge un homme ne bande plus ? Rassurez-vous, il n’y a aucune fatalité dans ce domaine. Seulement des actes de prévention à ne pas négliger pour continuer à prendre et donner du plaisir au lit, même pendant le troisième âge.

Troubles de l’érection en hausse : une bonne nouvelle

La dysfonction érectile touche de plus en plus d’hommes.

À priori l’information a tout pour déprimer, mais détrompez-vous : c’est plutôt une ‘bonne nouvelle’.

En effet, il existe une raison principale à la prévalence de plus en plus important de la dysfonction érectile : les hommes vivent de plus en plus vieux.

Ainsi, selon une étude, en France en l’an 2000, la dysfonction érectile touchait 31% des hommes de plus de 40 ans.(1)

Des projections basées sur l’allongement de la durée de la vie dans le monde prédisent que les problèmes d’érection pourrait aller jusqu’à tripler dans certains pays en voie de développement d’ici 2025, et augmenter de 10% en Europe.

C’est donc l’allongement de l’espérance de vie qui explique l’explosion des cas de dysfonction érectile. Les modifications du mode de vie; avec les divorces sur le tard, les remariages et l’existence des pilules pour l’érection expliquent aussi l’augmentation du nombre de consultations chez le sexologue.

Un problème en hausse après 70 ans

Souvent on s’inquiète dès 50 ans de ses taux de testostérone et de la qualité de ses érections; et on s’imagine que la dégradation va s’accélérer pour aboutir automatiquement à une absence définitive d’érection vers 80 ans.

Il est vrai que plus de 66% des hommes de plus de 70 ans souffrent d’une forme de dysfonction érectile, contre à peine 11% entre 40 et 50 ans. (2)

Mais en fait les formes sévères de dysfonction érectile ne touchent que 10% de ces hommes. Ceux-ci sont en revanche plus de 36% à éprouver des troubles légers de la fonction érectile et 20% à éprouver des troubles modérés.

Ça fait tout de même 34% des hommes de plus de 70 ans qui ne connaissent aucun trouble de la fonction érectile. Alors à partir de quel âge un homme ne bande plus ? À 60, 70, 80 ou jamais. Ça dépend de son hygiène de vie et de sa génétique.

Dysfonction érectile liée à l’âge : les causes

Ce n’est pas tant le vieillissement physiologique qui est responsable des problèmes d’érection chez les homme âgés, ce sont surtout les maladies liées, soit à l’âge soit aux conséquences tardives d’une mauvaise hygiène de vie.

Voici quelles sont les pathologies les plus souvent associés à la dysfonction érectile liée à l’âge

  • 1/Hypertension artérielle (causes et traitements)
  • 2/Problèmes cardiovasculaires
  • 3/ Cholestérol
  • 4/Diabète
  • 5/ Dépression
  • 6/Pathologies de la prostate (et opérations)
  • 7/ Abstinence sexuelle

La dépression et l’anxiété liée à l’âge ainsi que l’adénome bénin de la prostate semblant en particulier être des raisons de consultation de plus en plus fréquentes (2).

Quand à l’abstinence, il semble que ce soit une cause réelle de dégénérescence des tissus à partir d’un certain âge.

Après 50 ans, l’arrêt de toute activité sexuelle peut en effet entraîner une fibrose de l’intérieur des corps érectiles. C’est à dire que les tissus durcissent et perdent leur élasticité. Cette fibrose est également associée aux maladies dégénératives comme le diabète, l’athérosclérose… (3)

Éviter la dysfonction érectile liée à l’âge – un homme ne bande plus

Alors à partir de quel âge un homme ne bande plus ? À partir de l’âge où sa santé se détériore au point d’influencer sa sexualité.

Un homme de 60 ans qui souffre d’athérosclérose d’excès de cholestérol, d’hypertension artérielle, de diabète, qui est obèse et qui fume par dessus le marché aura de grandes chances d’avoir des problèmes d’érection.

Un homme de plus de 80 ans en pleine forme physique qui fait de l’exercice régulièrement a une alimentation saine et ne fume pas pourra avoir des érections satisfaisantes.

En dehors de certaines maladies comme le cancer de la prostate ou les cardiopathies et les neuropathies génétiques, il n’y a pas de fatalité à l’impuissance liée à l’âge.

Mais il faut savoir ce qu’on veut.

Bien sûr on peut se faire prescrire une pilule pour l’érection; à condition qu’elle n’interfère pas avec les traitements pour le cœur ou l’hypertension.

Ceux qui souhaitent pouvoir continuer les galipettes naturellement après 70 ans doivent commencer à se préoccuper de leur santé physique et mentale dès 40-50 ans.

Pour de belles érection sans viagra après 70 ans :

  • Arrêter de fumer le plus tôt possible

Le tabac attaque directement les artères; plus vous fumez tard, plus vos artères auront du mal à amener la quantité nécessaire de sang dans le pénis avec l’âge.

  • Adopter une alimentation saine

Une alimentation saine préviendra l’excès de graisse corporelle qui cause la transformation de la testostérone en oestrogènes. Il faut donc avoir dès que possible une alimentation pauvre en glucides, dominée par les fruits et légumes, les bonnes graisses et les bonnes sources de protéines. Penser à manger souvent des huitres pour garder des taux de zinc élevés.

  • Limiter l’alcool

Un verre de vin rouge de temps en temps n’est pas forcément à bannir car le vin contient des antioxydants bons pour les vaisseaux. En revanche la consommation d’alcool excessive à long terme peut être une cause de cancer; et elle peut aussi accélérer la transformation de la testostérone en œstrogènes.

  • Faire du sport deux à trois fois par semaine minimum.
    L’exercice physique est indispensable pour préserver sa masse musculaire, sa testostérone et entretenir son système cardio vasculaire.

Mais aussi…

  • Prendre des suppléments de vitamine D

la vitamine D est une vitamine synthétisée sous l’effet des rayons du soleil et dont la carence est associée à une baisse de la testostérone. La carence en vitamine D est aussi fréquemment associée à la dépression hivernale. On en manque systématiquement avec l’âge, donc il convient de prendre des suppléments de vitamine D au quotidien.

  • Avoir des relations sociales satisfaisantes, voir du monde le plus souvent possible.

Cela permettra d’éviter la dépression et l’anxiété fréquentes après 70 ans, et souvent à l’origine de dysfonction érectile.

  • Faire l’amour ou se masturber plusieurs fois par semaine

Vous l’aurez compris, le sexe ne s’use que si on ne s’en sert pas. Utilisez votre pénis le plus longtemps possible et le plus souvent possible pour éviter la dégénérescence des tissus des corps caverneux.

 

  1. Prevalence of erectile dysfunction in France: results of an epidemiological survey of a representative sample of 1004 men. European Urology, 2002.
  2. Epidémiologie de la dysfonction érectile : derrière les chiffres, des hommes …Pierre Costa. Prog Urol, 2004, 1401, 7-9.
  3. Impuissance masculine, chirurgie du penis. Dr Erick Dietrich

Regardez Ces Articles :