Comment augmenter le désir de sa femme?

Comment augmenter le désir de sa femme?

Le désir féminin est complexe : parfois puissant, parfois fragile, il obéit à des règles différentes du désir masculin. On en parle moins que du désir masculin, mais il est possible de le rebooster quand il est défaillant. Voici comment augmenter le désir de sa femme.

Désir vs excitation

Il faut faire la différence entre excitation sexuelle et désir ou libido. Quand tout va bien les deux éléments ne sont pas vraiment dissociables, mais quand il y a un problème cette symbiose n’est plus aussi évidente.

  • La libido c’est l’intérêt porté aux choses du sexe en général. On peut parler d’appétit sexuel ou de désir.
  • L’excitation c’est la réponse physiologique à la stimulation sexuelle et au désir : la capacité des tissus du vagin à se gorger de sang et à lubrifier pour avoir une relation sexuelle.

Dans certains cas cette réponse physiologique au désir n’est pas satisfaisante. C’est souvent le cas pour des raisons hormonales, durant la ménopause.

La lubrification du vagin n’est plus assurée correctement et les rapports, bien que désirés peuvent entraîner des douleurs.

Il existe des moyens de régler ces troubles de l’excitation (crèmes, gels, traitement hormonaux).

Le désir, d’un autre côté, est plus fragile et plus subtil à stimuler que l’excitation.

Féminin, masculin, 2 libidos distinctes

Avant tout il faut savoir que le désir féminin est très différent du désir masculin. Selon une étude citée par l’AFU, 30% des femmes ont des pensées sexuelles dans la journée contre 60% des hommes. (1)

Toujours selon l’Association Francaise d’Urologie, « Il y a peu de désir sexuel féminin spontané et ce désir féminin n’est pas, en général, suffisant pour initier une activité sexuelle, alors qu’il l’est chez l’homme ; de nombreux autres stimuli sont non sexuels (qualité de la relation…). »

Une autre étude révèle que 32% des femmes qui sont en relation de longue durée n’ont pas de désir sexuel au moment de commencer une activité sexuelle. Contrairement au désir masculin, le désir féminin demande donc à être sollicité régulièrement sous peine de s’endormir.

Les troubles du désir féminin restent pour cette raison très complexes à identifier et à traiter.

Voici les raisons les plus courantes de la baisse de libido féminine et comment augmenter le désir de sa femme.

Maternité et désir

Le désir aussi peut-être victime des bouleversements hormonaux que connaît le corps de la femme durant sa vie. Et la plupart tournent autour de la maternité :

  • La grossesse : chaque grossesse est différente Il ne faut pas se baser sur ceux qui disent que leur femme est devenue très chaude pendant sa grossesse et penser que la sienne n’est pas normale. Certaines femmes vont au contraire avoir un rapport très complexe à la sexualité de peur de blesser le futur bébé. En parler pour la rassurer mais ne pas lui mettre la pression. Privilégier une sexualité non invasive (caresses, masturbation etc) pour raviver le désir sans stress.
  • La période post grossesse : en cas d’allaitement, une hormone, la prolactine, est produite pour favoriser la lactation. Cette hormone, ainsi que la relation fusionnelle mère enfant, ne sont pas propice au désir. Là encore c’est transitoire mais n’attendez pas qu’elle vous saute dessus d’elle même. Il vaut mieux stimuler régulièrement sa fibre sexuelle pour qu’elle ne s’éloigne pas trop de sa libido. Toujours le même mot d’ordre : pas de pression excessive.
  • La contraception : c’est un sujet encore débattu par les médecins, mais l’expérience des patiente laisse penser que certaines pilules contraceptives peuvent avoir un impact très négatif sur la libido de certaines femmes.

Ménopause et désir

Cet événement de la vie d’une femme mérite un chapitre à lui tout seul. C’est la chute des hormones féminines qui accompagne la fin de la période de fertilité féminine. Elle est à l’origine d’une baisse des signes extérieurs du désir, on l’a vu. Mais elle est aussi parfois accompagnée d’une extinction de la libido, voire de dépression.

Selon une étude internationale sur 3589 femmes, les troubles du désir sont ressentis par 11% des femmes de 20 à 29 ans, mais 53% chez les femmes de 60-70 ans. (1)

Il existe des traitement hormonaux substitutifs de la ménopause qui peuvent repousser ces troubles pendant plusieurs années. Cependant ils ne sont pas sans danger (risques de cancer augmentés) et certaines femme ne peuvent pas y avoir recours.

Augmenter le désir naturellement à la ménopause

Comment augmenter le désir de sa femme à la ménopause ? Deux plantes ont fait leurs preuves pour améliorer la libido à la ménopause :

  • La maca : très utilisée traditionnellement pour traiter les troubles du désir, ce tubercule péruvien a fait ses preuves pour traiter les troubles de la libido induits par les antidépresseurs. (2)

Il a aussi été prouvé qu’à raison de 3,5 grammes par jour, la maca permettait de soulager la dysfonction sexuelle féminine liée à la ménopause, sans interférer avec les hormones. Il semble que ce soit le pouvoir antidépresseur et anxyolitique de la maca qui donne ce résultat (3).

  • Le ginseng : lors d’une étude en double aveugle sur la question, il est apparu qu’1 gramme de ginseng rouge coréen par jour améliorait la libido des femmes en début de ménopause. (4)

Notez que la pré-ménopause (à partir de 40 ans) est aussi une période de baisse du désir sexuel chez 39% des femmes. (1)

Stress et désir

Fatigue et stress sont deux gros inhibiteurs de libido, même chez l’homme. Chez la femme, la fameuse ‘charge mentale’, peut vraiment faire des ravages au niveau du désir sexuel.

Trop de pression au travail, trop de problèmes d’intendance (enfants à aller chercher au sport, emmener chez le médecin etc), des soucis d’argent ou des problèmes relationnels… c’est typiquement le genre d’addition qui mène à l’arrêt du sexe.

Une femme ne puise pas sa force dans sa sexualité, elle y met son énergie. Alors quand il n’y a plus d’énergie, il n’y a plus de désir, c’est aussi simple que ça.

Pour augmenter le désir de sa femme si celle ci semble surmenée ou préoccupée (ou les deux), il faut alléger sa charge de travail et sa charge mentale. Mieux partager les taches, l’aider à résoudre ses problèmes, lui faire comprendre qu’elle n’est pas seule et qu’elle peut se reposer aussi sur vous.

Comment augmenter le désir de sa femme en cas de stress ? Des plantes adaptogènes anti stress comme la rhodiola, le ginseng, la maca ou l’ashwaghanda peuvent aider à éliminer ce stress qui mine la libido.

La dépression est également une source de baisse de libido reconnue. Elle peut-être traitée par certains médicaments qui inhibent eux aussi le désir ce qui peut sembler contre productif. Mais la libido revient généralement à la fin de l’épisode dépressif.

Une sexualité blessée

Il peut arriver que l’absence de désir soit due à un traumatisme sexuel qui remonte à loin, ou encore à une éducation basée sur la culpabilité et la notion de péché très forte. Religion, éducation sexuelle, abus, viol… les sources de traumatisme sexuel sont nombreuses pour les femmes.

Si vous soupçonnez le manque de désir de votre partenaire d’avoir une telle origine il faut faire preuve de compréhension mais la pousser à franchir le pas de la thérapie sexuelle, seule ou à deux.

L’aversion sexuelle en particulier (anxiété ou dégoût à la pensée d’un acte sexuel), est systématiquement à traiter avec l’aide d’une psychothérapie.

D’autre part, une maladie chronique peut aussi être source de perte de désir : cancer, ablation des seins ou de l’utérus en particulier. Là aussi une aide médicale est à rechercher.

Problème relationnel

Si les hommes peuvent facilement ressentir de la colère et du désir mêlé, c’est plus rare chez les femmes. Un ressentiment, surtout s’il est ancien et si le couple bat de l’aile, est souvent la cause majeure du manque de désir des femmes. Plus que le désamour, c’est souvent la rancœur qui crée l’impossibilité de se rendre disponible et de se donner à l’autre.

Dans ces cas là, se faire pardonner, et se rendre aimable à nouveau semble une condition de base avant toute tentative de réactivation de la flamme sexuelle entre vous.

 

Références :
  1. Troubles du désir sexuel féminin. AFU. Prog Urol 2013.
  2. A double-blind, randomized, pilot dose-finding study of maca root (L. meyenii) for the management of SSRI-induced sexual dysfunction. CNS Neuro Science.
  3. Beneficial effects of Lepidium meyenii (Maca) on psychological symptoms and measures of sexual dysfunction in postmenopausal women are not related to estrogen or androgen content. Menopause, 2008.
  4. Effects of Korean red ginseng on sexual arousal in menopausal women: placebo-controlled, double-blind crossover clinical study. The Journal of sexual medicine, 2010.

Regardez Ces Articles :