Comment éjaculer deux fois ou plus

guy with a girl

Vous voulez assurer au lit pour satisfaire une partenaire insatiable ? Découvrez comment éjaculer deux fois ou plus, c’est à dire comment réduire votre période réfractaire.

Satanée période réfractaire

Rien de plus frustrant pour une femme que de voir son partenaire jouir alors qu’elle était à deux doigts d’atteindre le septième ciel. La solution à ce moment-là, c’est, soit de la faire jouir « à la main », soit de pouvoir relancer la machine pour reprendre les hostilités le plus vite possible. Seulement voilà, l’organisme masculin est ainsi fait qu’après l’orgasme et l’éjaculation il doit passer par une période réfractaire. Le pénis redevient flaccide, la stimulation est désagréable et l’envie de dormir vous submerge. Impossible de bander à nouveau.

Cette période qui suit l’éjaculation peut être de 2 à 15 minutes chez le très jeune homme. Mais elle se rallonge avec l’âge, atteignant 1 à 2 heures vers 40 ans et 24 heures après 70 ans.

Les responsables ? Vos hormones

Après l’orgasme, si vous vous sentez fatigué, c’est à cause de deux hormones : la prolactine et de l’ocytocine.

  • La prolactine participe au bien-être post-coïtal et à l’attachement dans le couple (1).
  • L’ocytocine favorise également l’attachement et serait même à l’origine de la monogamie chez l’humain (2).

Ces deux hormones réduisent la libido et contrecarrent les effets de la testostérone. En plus la prolactine réduit la production de dopamine, le neurotransmetteur de la récompense C’est parce que les jeunes hommes ont des taux de testostérone naturellement élevés qu’ils arrivent à réduire leur période réfractaire.

En effet la testostérone inhibe les effets de la prolactine et de l’ocytocine. Le problème c’est qu’avec l’âge on a moins de testostérone pour contrecarrer les effets de ces deux hormones. Alors comment éjaculer deux fois ou plus ? En faisant ce qui suit :

Réduire son stress

Le stress est un des pires ennemis de l’érection, de la testostérone et du plaisir sexuel. Plus vous êtes stressé, plus vous fabriquez de cortisol et d’adrénaline deux hormones qui nuisent à vos taux de testostérone.

Pour pouvoir bander rapidement après avoir éjaculé vous devez donc travailler sur votre stress au quotidien. Testez la méditation, la relaxation, les massages… bref essayez de trouver ce qui marche chez vous. Contre le stress, ne vous plongez surtout pas dans une activité addictive même si vous trouvez que cela vous « détend ».

Éviter les addictions

En effet, si vous avez tendance à être addict, au porno, au jeu ou à la drogue, vous abîmez votre circuit de la récompense. À force de stimuler la production de dopamine, hormone du plaisir, avec ces habitudes addictives, votre fabrication de dopamine se réduit et votre sensibilité à la dopamine aussi. C’est un cercle vicieux. Résultat, le désir vient plus rarement, moins vite et moins intensément.

Consommer des aliments riches en nitrates

Les nitrates de l’alimentation augmentent la concentration dans le sang d’oxyde nitrique ou NO. C’est lui qui rend possible l’érection en étant libéré localement au niveau des corps caverneux où il favorise la dilatation des muscles lisses qui enserrent les veines. Résultat, un bel afflux sanguin dans le pénis. Pour produite un maximum d’oxyde nitrique il faut consommer des aliments riches en nitrates, en arginine ou en citrulline, les précurseurs de l’oxyde nitrique.

  • Pastèque
  • Betteraves
  • Rhubarbe
  • Épinards
  • Céleri

Consommez vos aliments précurseurs de NO 2 à 3 heures avant le moment où vous voulez avoir des orgasmes à répétition.

Booster votre testostérone

Il existe des aliments et des compléments alimentaires qui vous aideront à augmenter vos taux de testostérone naturellement. Suivez nos conseils ici pour savoir comment booster votre taux de testostérone. Mangez sainement, éliminez le sucre, consommez des huîtres, riches en zinc, du bon gras, faites du sport régulièrement.

Sauter du lit

Tout de suite après avoir éjaculé une première fois, sortez du lit sans vous lancer dans le passage obligé caresses et câlins post coïtaux. Votre partenaire trouvera peut-être que vous manquez de romantisme, mais c’est le meilleur moyen de limiter la production de prolactine et d’ocytocine. Ces hormones sont secrétées après l’éjaculation et pendant les moments de repos et de rapprochement intime qui suivent. Ce sont les hormones de l’attachement, souvenez-vous ! Sautez du lit sous n’importe quel prétexte, par exemple celui d’avoir très soif.

Surtout n’en profitez pas pour aller fumer une cigarette, c’est très mauvais pour l’érection. Cette technique devrait vous permettre de retrouver une érection rapidement à condition d’être suffisamment stimulé bien sûr.

Limiter la tendresse

Là aussi, on est loin du romantisme, mais il faut ce qu’il faut. En baisant avec une certaine agressivité au lieu de vous laisser submerger par vos sentiments, vous augmentez vos taux de testostérone et réduisez ceux de prolactine et d’ocytocine. Au contraire, si vous faites l’amour avec passion et en la regardant dans les yeux vous augmentez l’ocytocine.

Quand vous aurez éjaculé une première fois, faites comme on vient de vous le dire, sortez tout de suite du lit. Vous pourrez revenir pour le deuxième round, lui faire l’amour avec plus de douceur, vous durerez plus longtemps, aurez un deuxième orgasme encore plus agréable, et vous finirez par vous endormir tranquillement dans ses bras. Enfin ça c’est si elle n’est pas partie avant : Vouloir éjaculer deux fois ou plus à priori c’est pour la combler sexuellement, non ? Si c’est pour la vexer et la faire fuir, réfléchissez-y à deux fois avant de vous comporter en mufle.

Ou expliquez-lui bien votre tactique.   Maintenant vous savez comment réduire votre période réfractaire et comment éjaculer deux fois ou plus. Il s’agit simplement d’avoir une bonne hygiène de vie et une alimentation destinée à soutenir votre santé sexuelle, plus deux ou trois trucs à appliquer au lit. Bien sûr il n’y a pas de recette miracle, vous ne pourrez pas rebander au bout de 5 minutes si vous avez plus de 50 ans. Mais les conseils que nous vous avons donné seront de toute façon bénéfiques pour votre vie sexuelle (sauf le dernier si votre partenaire est susceptible…).

  1. Marriage And Fatherhood Linked To Lower Testosterone Levels.” ScienceDaily. ScienceDaily, 11 October 2007
  2. Hormone Involved In Reproduction May Have Role In The Maintenance Of Relationships.” ScienceDaily. ScienceDaily, 15 July 1999

 

Regardez Ces Articles :