Quel exercice pour bander dur puis-je faire?

QuelQuel exercice pour bander dur puis-je faire

Pilules, smoothies pour bander, aphrodisiaques naturels, vous croyez avoir tout essayé pour améliorer vos érections. Mais avez vous déjà testé cet exercice pour bander encore plus dur ? Il pourrait bien vous changer la vie.

Anatomie du pénis

Afin de comprendre comment fonctionne l’érection revenons sur l’anatomie du pénis. Celui ci est constitué d’un corps et d’un gland : Le corps du pénis part du périnée, on appelle cette zone la racine. Il est fixé à cet endroit par un ligament, le suspenseur de la verge. C’est ce ligament qui est sectionné dans certaines opérations d’allongement du pénis. Dans le corps du pénis les corps caverneux et le corps spongieux. À l’extrémité du corps se trouve le gland. Le gland, partie la plus sensible du pénis est recouvert de muqueuse et protégé par un morceau de peau mobile, le prépuce, qui est enlevé lors des circoncisions. Enfin l’urètre, le canal qui traverse le pénis et par lequel sont émis l’urine et le sperme au niveau du méat urétral, situé à l’extrémité du gland.

Comment fonctionne l’érection ?

Au cœur de l’organe, trois parties sont impliquées dans le phénomène de l’érection : les deux corps caverneux et le corps spongieux. L’érection s’y déroule en 4 étapes :

  • 1  À l’état flaccide, les corps caverneux et spongieux sont maintenus vides par une sorte de tonus musculaire : les muscles lisses qui entourent les artères traversant ces corps érectiles sont contractés et le sang n’y passe pas.

 

 

  • 3 Résultat immédiat : le sang afflue dans les espaces sinusoïdes des corps caverneux qui se dilatent ainsi que leur enveloppe, comme une éponge. Cette dilatation crée la compression des veines périphériques ce qui empêche le retour veineux : le sang ne peut plus quitter la verge.

 

  • 4 Généralement après l’éjaculation, un autre phénomène neuro-musculaire recontracte les muscles lisses entourant les vaisseaux, ce qui permet au sang de quitter les corps caverneux. Le pénis peut redevenir flaccide.

Tonifier le périnée pour booster l’érection

Vous l’aurez compris, le pénis n’est pas un muscle. Et les muscles lisses alors ? Rien à voir avec vos biceps. Ces fibres musculaires se contractent de façon réflexe quand l’organisme en a besoin. On les retrouve autour des parois vasculaires, mais aussi au niveau du tube digestif, des bronches, de la vessie ou encore de l’utérus chez la femme. Pourtant c’est en exerçant certains muscles que vous allez pouvoir améliorer la tenue et fermeté de vos érections. Pourquoi ? Parce que bien que le pénis ne soit pas un muscle, l’érection peut être améliorée par un travail précis au niveau de la racine de la verge. Car il existe en effet un exercice pour bander mieux : c’est la musculation du périnée. Le périnée ou plancher pelvien est un ensemble de muscles qui constituent une sorte de hamac situé entre l’anus et la base de la verge. Ce sont les muscles du périnée dont l’affaiblissement entraîne des fuites urinaires après chirurgie de la prostate, ou tout simplement à cause des années qui passent. Certes le mécanisme n’est pas encore totalement expliqué mais c’est un fait reconnu : un plancher pelvien tonique permet d’améliorer la qualité, mais aussi la durée de l’érection.

Un petit muscle caché mais capital

Une étude publiée en 2005 explique pourquoi muscler le plancher pelvien devrait être la première étape pour guérir la dysfonction érectile (1) En effet, un des muscles superficiels du plancher pelvien, le muscle bulbospongieux a un rôle actif pendant l’érection et permet d’augmenter la rigidité du pénis. Entourant la base du pénis et le corps spongieux, il a trois actions :

  • Il empêche le sang de quitter le pénis en exerçant une pression sur la veine profonde dorsale.
  • Il a un rôle de pompe pendant l’éjaculation
  • Après la miction il vide le canal urétral

Le meilleur exercice pour bander reste les exercices de Kegel, qui musclent le plancher pelvien et se pratiquent chez les femmes comme chez les hommes. D’ailleurs durant l’étude de 2005, 40% des patients ayant musclé leur plancher pelvien de cette façon avaient retrouvé une érection de qualité après 6 mois. Sachant que la plupart de ces hommes avaient des problèmes de santé d’alcool et de tabac en plus c’est particulièrement impressionnant. En fait les chercheurs ont constaté que les résultats obtenus par les exercices de Kegel étaient comparables à ceux d’une autre étude portant sur les effets du Sildanéfil (Viagra) (2)

Les exercices de Kegel mode d’emploi

Pour muscler le plancher pelvien chez l’homme il faut d’abord apprendre à repérer les muscles en question, puis s’entraîner régulièrement.

  • Premier repère

C’est un exercice de visualisation : Imaginez que vous êtes sur le point d’uriner, puis stoppez mentalement les premières gouttes. Relâchez le jet (toujours mentalement) puis stoppez à nouveau le jet. Vous avez repéré les muscles du plancher pelvien.

  •  Deuxième repère

Quand vous ferez vos exercices vous avez intérêt à alterner deux sortes de contractions. La première correspond au contrôle du jet urinaire. Pour repérer la seconde vous devez imaginer que vous retenez un gaz. Elle consiste donc à contracter les sphincters de l’anus.

  • 3 Réaliser les exercices de Kegel

Attention ces exercices ne doivent pas être réalisés pendant que vous urinez. Vous devez seulement utiliser la visualisation. -Pendant 5 secondes imaginez que vous bloquez le jet d’urine, relâchez pendant 5 secondes. Répétez cet exercice 10 fois, deux fois par jour. À un autre moment de la journée -Pendant 10 secondes contractez votre sphincter annal, puis relâchez 10 secondes. Recommencer 10 fois, deux fois par jour. Attention : Durant ces exercices, ne bloquez pas votre respiration, au contraire respirez profondément. Ne contractez pas d’autres muscles, en particulier les abdos, les cuisses ou les fessiers. C’est une erreur courante à éviter absolument. Maintenant essayez ces exercices pour vos performances au lit.

Références :
  1. Pelvic floor exercises for erectile dysfunction, BJU International, 2005.
  2. Oral sildenafil in the treatment of erectile dysfunction. Sildenafil Study Group. N Engl J Med 1998