Impuissance et éjaculation précoce, les points à retenir

impuissant précoce Jeff,
Je suis actuellement impuissant (je ne bande que très rarement) et de plus je souffre de l’éjaculation précoce depuis 3 mois.

Vous avez des solutions ou des idées pour résoudre ces deux problèmes?

——————

La dysfonction érectile est actuellement au cœur de toutes les discussions.

Selon les sondages, près de 40 % des hommes en France souffrent d’impuissance et d’éjaculation précoce. Or, on sait combien ces problèmes sont néfastes pour eux.

bander plus fort

10 APHRODISIAQUES PUISSANTS

Notre Ebook Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité GRATUITEMENT

  • Saisissez votre adresse email principale ci-dessous pour recevoir cet ebook indispensable dans 2 minutes!

Non seulement ils empêchent une vie sexuelle épanouie mais ils affectent également le comportement et la personnalité des victimes.

Le niveau de testostérone baisse

Avant de vous donner des conseils, il est important de comprendre les causes des troubles de l’érection. Ces problèmes ont des origines psychologiques ou organiques. Mais ce qui nous intéresse réellement sont les troubles causés par la baisse de testostérone.

L’impuissance et l’éjaculation précoce sont, en effet, étroitement liée à la baisse du taux de testostérone. Si votre corps ne secrète pas assez d’hormones, vous pouvez difficilement avoir ou maintenir une érection.

C’est pourquoi, il faut absolument surveiller votre testostérone.

La baisse de testostérone est causée par hausse du niveau de cortisol, l’hormone du stress. Lorsqu’on est tout le temps sous pression ou anxieux, le cerveau produit plus de cortisol.

Du coup, le niveau de testostérone baisse tandis que le niveau d’œstrogène est monte. Il faut absolument éviter les stress.

D’autre part, le manque de contrôle est le principal facteur causant l’éjaculation précoce. La maladresse, la peur de décevoir, l’absence de contrôle…sont autant de raisons qui accélèrent l’éjaculation au cours des relations sexuelles. Vous devez donc :

Raviver la flamme

Il est difficile de parler de ce sujet mais sachez que faire atteindre l’orgasme à une femme est la meilleure façon de limiter les pannes sexuelles. Quand une femme jouit, elle produit de l’ocytocine plus connu sous le nom d’hormone de l’amour.

Ainsi, votre partenaire se sent plus proche et plus attaché à vous. Lorsque vous êtes au lit, pensez avant tout au plaisir de votre partenaire. Essayez de faire cela plusieurs fois dans la semaine, explorez toutes les possibilités pour son plaisir.

L’absence d’activité sexuelle diminue la libido. Maintenir la passion est donc un super moyen pour « ne pas perdre la main ». Lorsque vous êtes loin l’un de l’autre, utilisez votre imagination.

Ce jeu sexuel mental stimule la fabrication de dopamine. Cette hormone augmente le niveau de testostérone et abaisse en même temps le taux de cortisol.

N’hésitez pas non plus à essayer de nouvelles positions, de nouveaux fantasmes pour ajouter du piment dans la relation. Et pensez à vérifier régulièrement votre taux de testostérone.

Contrôler votre envie pour ne pas éjaculer rapidement

Les suppléments de testostérone sont des alternatives simples et efficaces.

Toutefois, évitez d’en prendre le matin si vous avez du sexe. Au matin, le niveau de testostérone est élevé. Et  si vous combinez les deux, vous allez à coup sûr perdre le contrôle et éjaculer trop tôt.

Pour apprendre à vous contrôler, vous pouvez également ralentir le rythme lorsque vous êtes au bord de l’orgasme. Vous entrainerez ainsi le muscle pubo-coccygien ou PC.

Aussi, pratiquez les exercices Kegel : contractez ce muscle de 75 à 100 fois par jour.

Mettez même une serviette sur votre pénis et soulevez-la avec ce muscle 15 à 20 fois, répétez l’exercice trois fois dans la journée. Plus vous pratiquez, plus vous garderez le contrôle.