sucre et la libido

Le sucre et la libido masculine – le pire aliment pour la masculinité

Aujourd’hui, la baisse de la libido est l’un des troubles sexuels les plus fréquents chez les hommes. On peut même dire que cette panne sexuelle est le mal des hommes modernes. Mais le sucre et la libido masculine, quel est le vrai rapport?

Selon les statistiques, 15 % des hommes adultes sexuellement actifs voient leur désir sexuel diminuer au fil de l’âge.

Arrivé à 4O ou à 50 ans, ces chiffres passent à 20 à 25 %. En outre, un homme sur sept constate épisodiquement un affaiblissement de leur libido.

La perte de libido n’est donc plus réservée aux femmes.

Généralement associée aux déséquilibres hormonaux, la perte du désir sexuel peut avoir des causes psychologiques et organiques.

bander plus fort

10 APHRODISIAQUES PUISSANTS

Notre Guide Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité GRATUITEMENT

  • Accèdez immédatement ce guide et commencez à avoir des bonnes érections FORTES ce soir sans aucun engagement!

La dépression, les maladies, les médicaments sont autant de facteurs pouvant affecter la sécrétion des hormones désirs.

D’un autre côté, l’exposition à des toxines environnementales, l’alcool et le tabac agissent aussi en faveur de la perte de libido.

Mais ce que l’on sait moins, c’est que le sucre contenu dans le sang peut aussi affecter les hormones sexuelles.

En effet, le sucre la libido en berne vont souvent de pair. Les scientifiques expliquent que les hormones sexuelles, l’insuline et le taux de sucre dans le sang sont reliés.

Un déséquilibre au niveau du taux de sucre provoque alors la diminution des hormones du sexe et la ruine de la vie sexuelle.

La baisse de la libido masculine a pourtant des conséquences néfastes sur la sexualité mais aussi sur la qualité de vie d’un individu en général mais aussi sur celle d’un couple.

Voilà pourquoi, il est primordial de comprendre les causes et de trouver les remèdes en conséquence.

Une forte corrélation entre le sucre et la libido

La testostérone est la principale hormone responsable du désir. Si le corps produit une quantité suffisante de cette hormone, alors les risques de baisse de libido sont fortement réduits.

Mais la testostérone joue aussi un rôle important pour régir les protéines de l’organisme et les métabolismes sucrés et graisseux.

Le sucre, quant à lui, est indispensable pour le cerveau. Ce dernier a, en effet, besoin de glucose pour pouvoir fonctionner.

Mais la vitesse de l’assimilation de l’aliment dépend de son indice glycémique.

Si l’absorption est trop rapide comme c’est le cas avec les aliments et boissons trop sucrés, le taux de sucre dans le sang augmente brutalement.

L’insuline va entrer en jeu pour rétablir l’équilibre et l’excès se transforme en graisse.

En revanche, si le corps n’a pas assez de sucres lents lors de l’absorption rapide de glucose, le taux de glucose diminue provoquant l’hypoglycémie.

Lorsque le glucose augmente de façon soudaine, le niveau de testostérone chute aussitôt.

De nombreuses études ont déjà pu montrer que la production d’insuline provoquait la baisse de testostérone.

Le dérèglement du métabolisme à cause de la consommation de glucose va ainsi affecter la sécrétion de la testostérone, d’où la perte progressive de la libido.

Il peut aussi provoquer les maladies comme le diabète, l’artériosclérose avec son hypertension, la maladie coronaire, les maladies cardiaques, l’arthrose…

L’addiction au sucre

Même si le sucre est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, il est souvent à l’origine de comportements compulsifs.

La dépendance au sucre se manifestant par le besoin de manger des sucreries à tout moment, touche, en effet, de nombreuses personnes sans que la personne en ait conscience.

L’insuline n’étant plus capable de réguler le sucre sanguin, la personne va compenser en consommant toujours plus de sucres.

Les aliments raffinés, la charcuterie, la pâtisserie, la sucrerie, le café… sont parmi les plus grandes sources de sucre.

L’addiction au sucre est une des causes qui peuvent expliquer la perte de la libido. Si vous souffrez de ce problème, un changement de régime s’impose.

N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un spécialiste.

L’excès de poids

La consommation de sucre et de gras en excès conduisent inévitablement à une prise de poids.

Les sucres non transformés sont stockés dans le foie et les muscles puis se transforment en graisse lorsque le corps ne l’utilise pas comme énergie.

Pourtant, la présence de cellules graisseuses dans le corps augmente le taux d’œstrogène chez les hommes.

Et qui dit hausse d’œstrogène dit aussi baisse de testostérone. Voilà pourquoi, l’obésité figure parmi les causes les plus fréquentes de la perte de libido.

Le seul moyen d’y remédier est de perdre du poids.

Le diabète : à l’origine de trouble hormonal

Le diabète est l’un des principaux facteurs de risques des troubles sexuels.

Cette maladie est en fait connue pour diminuer le désir sexuel chez les hommes et les femmes qui en souffrent.

Chez les hommes en particulier, le risque est beaucoup plus élevé puisque selon les statistiques, un homme diabétique sur trois souffrirait d’impuissance.

Les niveaux de glycémie très élevés, dues à la consommation excessive de sucre est la principale cause du déséquilibre hormonal.

Ils affectent le fonctionnement du système nerveux et empêchent ainsi la personne de réagir aux stimulis sexuels.

En cas de diabète de type 1, le corps ne secrète plus d’insuline pour réguler le taux de glycémie dans le sang.

Avec le diabète de type 2, les cellules résistent à l’insuline et le pancréas doit en sécréter toujours plus.

Dans un cas comme dans l’autre, le déséquilibre hormonal affectera la testostérone et d’autres hormones endocrines.

Les troubles hormonaux se manifestent notamment par la dysfonction érectile, l’impuissance et des troubles de l’éjaculation.

Si vous souffrez de diabète, un traitement pour la libido est envisageable afin de préserver votre sexualité.

Seuls les spécialistes peuvent déterminer si le diabète est bien à l’origine de la panne et proposer des traitements adéquats.

Le sucre, un abaisseur de testostérone

Bref, le sucre est aussi mauvais pour la santé que pour la libido. Il est l’un des plus grands ennemis du désir sexuel chez les hommes.

Puisqu’il perturbe tout le système métabolique de l’organisme s’il est consommé en excès, il est essentiel de surveiller son alimentation et d’adopter un régime alimentaire plus sain.

Si vous voulez éviter les problèmes du sucre et libido, on vous conseille de changer votre style de vie.

Mangez plutot ces aliments pour bander fort et longtemps.