Le Viagra est dangereux

Le Viagra est dangereux

Troubles de l’érection ? Vous pensez vous tourner vers le Viagra. Lisez ce qui suit pour faire le bon choix et comprendre si le Viagra est dangereux.

Le Viagra c’est quoi  ?

En bref, le Viagra est un vasodilatateur qui aide à obtenir une érection satisfaisante en cas de stimulation et d’excitation sexuelle.

Lors de la stimulation, le centre de l’érection situé dans le cerveau envoie des signaux via la moelle épinière et les nerfs érecteurs, direction le pénis ses vaisseaux et ses corps caverneux.

Ce sont ces corps caverneux qui en se gorgeant de sang créent l’érection. Pour qu’ils se gorgent de sang des réactions chimique doivent avoir lieu : la stimulation sexuelle provoque la libération de monoxyde d’azote ou oxyde nitrique (NO) au niveau des cellules qui bordent les corps caverneux.

Sous l’effet du NO, une enzyme, le GMPc induit le relâchement des fibres musculaires des corps caverneux et favorise ainsi l’afflux sanguin dans le pénis, ce qui crée l’érection. Une fois l’acte sexuel terminé, suivant l’ordre des les nerfs érecteurs, une autre enzyme, la phosphodiestérase E5 détruit le GMPc pour faire cesser l’érection.

bander plus fort

10 APHRODISIAQUES PUISSANTS

Notre Guide Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité GRATUITEMENT

  • Accèdez immédatement ce guide et commencez à avoir des bonnes érections FORTES ce soir sans aucun engagement!

Comment booster son taux d’oxide nitrique sans prendre le Viagra

Le Sildénafil — le principe actif du Viagra — est une molécule qui agit au niveau de ces réactions chimiques : elle inhibe la phosphodiestérase E5 (l’enzyme qui détruit le GMPc). Sans avoir d’effet direct sur l’érection, elle améliore le fonctionnement du duo NO-GMPc qui sont eux même induits par l’excitation sexuelle.

À prendre une heure environ avant le rapport prévu , le sildénafil est généralement disponible en 25mg, 50mg ou 100mg sous les dénominations Viagra, Sildénafil, Vizarsin. D’autres médicaments inhibiteurs de la phosphodiestérase E5 existent, avec des principes actifs différents : ce sont le Cialis et le Levitra.w

Étant donné son efficacité impressionnante, le Viagra est, depuis sa mise sur le marché, considéré comme la solution miracle à tous les problèmes d’érection.

C’est oublier un peu vite que tous les troubles de l’érection n’ont pas la même cause et que le Viagra n’aidera pas tout le monde avec la même efficacité. C’est surtout faire l’impasse sur une information importante : si on n’est pas au courant des effets secondaires et des précautions d’utilisations, le Viagra est dangereux.

Des effets secondaires désagréables

Parmi les effets secondaires les plus courants, les maux de tête touchent  plus de 10% des sujets ayant pris du Viagra. Dommage si on veut renouveler son exploit de la soirée et qu’on se retrouve obligé de dire ” Désolé, j’ai la migraine”.

1% des utilisateurs (ce qui fait un paquet étant donné le nombre d’utilisateurs dans le monde) ont rapporté des vertiges, des troubles de la vision (une difficulté à reconnaitre les couleurs), des rougeurs au visage, des problèmes de digestion et de nez bouché.

Des cas d’infarctus ont été très médiatisés dès la mise sur le marché du Viagra. Mais il semblerait qu’ils soient en rapport avec une fragilité cardiaque peu compatible avec une vie sexuelle.

Le Viagra n’augmente pas le désir

On vient de l’expliquer, le Viagra et ses semblables ne créent ni n’augmente le désir sexuel. Il vient en aide au mécanisme qui sous tend l’érection lorsqu’il est déficient.

Ses effets spectaculaires ont pu laisser croire qu’il créait le désir, mais il n’en est rien, sans excitation sexuelle, pas d’érection, Viagra ou non. Si vous souffrez de dysfonction érectile parce que vous n’arrivez pas à être excité sexuellement, c’est vers une thérapie psychologique qu’il faudra se tourner, par vers une pilule bleue.

Comment augmenter son désir sexuel naturellement

Le Viagra est dangereux pour les cardiaques

Ce n’est pas tant la molécule en soi qui est dangereuse pour les cardiaques*, que la reprise d’une activité sexuelle.

En effet, chez les hommes qui souffrent d’une maladie cardiaque chronique, le sexe est une activité risquée, comme toute activité physique intense. Des érections à nouveau satisfaisantes peuvent représenter une tentation trop forte et entraîner une reprise de l’activité sexuelle et donc des conduites à risques dans ces cas-là.

*Sauf en cas de prise de certains médicaments, voir ci-dessous

Le Viagra est dangereux en cas d’automédication

Si vous vous procurez du Viagra sans avoir recours à un médecin, soyez très prudent. Le Viagra est dangereux s’il est associé à certains médicaments (1) :

  • Il ne faut jamais associer le Viagra à certains médicaments pour le cœur qui sont des vasodilatateurs nitrés. Ni à d’autres vasodilatateurs nitrés à usage plus « ludiques » comme le poppers. Le risque encouru : Hypotension grave.
  • Le Viagra peut voir son effet augmenté par certains médicaments. Le risque encouru : priapisme (érection continue et douloureuse, urgence médicale)
  • Le viagra peut interagir avec certains médicaments, notamment ceux qui traitent les troubles urinaires dus à un adénome de la prostate. Le risque encouru : inefficacité des médicaments en question.

Le viagra entraîne de la dépendance psychologique.

De nombreux hommes jeunes prennent du Viagra pour se rassurer à un certain moment de leur vie. Le problème c’est que prendre du Viagra systématiquement alors que les fonctions sexuelles sont normales va créer une dépendance psychologique : je ne vais pas y arriver si je n’en ai pas”.

Résultat, il est effectivement possible que soumis à l’habitude rassurante de la pilule bleue vous souffriez du coup d’impuissance psychologique en son absence. La solution : ne surtout pas systématiser la prise de Viagra si vous ne souffrez pas de véritables troubles de l’érection. C’est la prise systématique de Viagra qui pourrait bien vous en donner.

Les dangers du faux Viagra

Le Viagra acheté en ligne est une véritable plaie. Certes il est plus facile de se fournir sur Internet que de devoir discuter de ses problèmes d’érections avec son médecin.

D’autant que les prix sont bien plus élevés en pharmacie que sur le net. Rien de plus logique : Selon une étude menée aux Pays-Bas en 2009, sur 370 exemplaires de Viagra saisis en douane, seuls 10 étaient authentiques.

La plupart des médicaments achetés en ligne sont donc des contrefaçons, fabriquées sans aucun contrôle sanitaire, et rien ne permet de savoir s’ils contiennent la bonne molécule et en quantité suffisante. Sans oublier qu’ils risquent de contenir des substances toxiques, et que leur trafic peut enrichir des réseaux criminels et terroristes. (2)

bander fort sans medicaments

Avant tout, trouver la cause des problèmes d’érection

Les causes de la dysfonction érectile sont très variées et sont loin d’être toutes faciles à régler avec du Viagra. Il est nécessaire de trouver la cause réelle de ses problèmes d’érection avant de se commencer à prendre du Viagra.

  • Cause hormonale : Elle peut être due à une baisse des taux de testostérone dans le sang
  • Cause psychologique de l’impuissance : Elle survient chez des hommes jeunes qui ont pourtant des érections matinales et des érections pendant la masturbation. Une fois en présence d’une partenaire éventuelle l’érection est impossible à obtenir ou à maintenir. Les causes possibles sont variées, l’abus de porno en est une.
  • Cause vasculaire : la dysfonction érectile est un des premiers symptômes des principaux troubles cardio vasculaires. En cause, l’hypertension et la rigidification des artères.
  • Diabète : La dysfonction érectile est un symptôme possible d’un diabète de type 1 ou 2, et ce à tout âge. En effet le diabète s’attaque aux nerfs et aux vaisseaux sanguins, très impliqués dans le phénomène de l’érection.
  • Drogues : Médicaments, alcool, drogues psychotropes et tabac sont susceptibles à différents degrés de causer des troubles de l’érection temporaires plus ou moins graves. Le tabac notamment, en favorisant l’artériosclérose, est un facteur de panne sexuelles.
  • Accident : En cas de traumatisme du bassin ou de la colonne vertébrale une partie des nerfs érecteurs peuvent être touchés. La dysfonction érectile peut être temporaire ou permanente selon l’étendue du traumatisme physique.
  • Chirurgie : Après une chirurgie du cancer de la prostate il peut se passer de longs mois avant la réapparition d’érections normales. C’est un effet secondaire normal mais perturbant.
  1. Vidal
  2. “Counterfeit medication: Quicker way to determine who’s faking it on the Internet.” Science Daily, 2014.