antidépresseurs et le manque de libido

Les antidépresseurs et le manque de libido et la dysfonction sexuelle

La dépression est l’une des affections les plus courantes dans le monde moderne. Selon les chiffres actuels, 15 % des français, tout âge confondu souffrirait de ce trouble. Mais les antidépresseurs et le manque de libido, pourquoi les deux s’accompagnent?

Toujours selon les statistiques, 10 % des victimes sont des hommes contre 20 % de femmes. Les causes de la dépression sont multiples.

Il peut s’agir de styles de vies inappropriés, d’expériences ou d’évènements marquants, de la personnalité même de l’individu et de bien d’autres facteurs.

En outre, les formes et les manifestations varient d’un individu à l’autre. Elles peuvent se manifester par une humeur triste, une perte de plaisir, l’ennui, la fatigue, les troubles du sommeil, les problèmes de poids, la baisse de la libido…

Chez les hommes en particulier, la dépression se présente sous forme de fatigue, d’irritabilité, de perte d’intérêt parfois même sous forme d’agressivité et de comportement violent.

bander plus fort

10 APHRODISIAQUES PUISSANTS

Notre Guide Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité GRATUITEMENT

  • Accèdez immédatement ce guide et commencez à avoir des bonnes érections FORTES ce soir sans aucun engagement!

Chez les femmes, elle est reconnaissable à une dévaluation de soi et à l’incapacité de ressentir des plaisirs pendant l’acte sexuel mais aussi l’incapacité d’atteindre l’orgasme.

La solitude et le stress sont aussi parmi les facteurs à risques. On traite généralement les personnes dépressives par les bêtabloquants.

Ces derniers sont les antidépresseurs les plus utilisés pour traiter les patients. Malheureusement, ils ne sont pas sans effets secondaires.

Ils sont connus pour provoquer la perte de libido et la dysfonction sexuelle, surtout chez les hommes. Ils auront l’impression d’être dans un état de fatigue générale même si la dépression commence à disparaître.

Si vous êtes dépressif, il est important d’en apprendre davantage sur les antidépresseurs et les effets secondaires avant de vous lancer dans le traitement…

Quel est le lien entre les antidépresseurs et le manque de libido ou les troubles sexuels?

La dépression ou dépression nerveuse s’accompagne déjà de baisse de libido, aussi bien chez les femmes que chez les hommes.

Comme les personnes souffrant de ce trouble perdent en quelque sorte le goût à la vie et les sentiments de plaisirs, elles se désintéressent des plaisirs sexuels.

Comment expliquer ces troubles sexuels ?

Cette affection s’explique généralement par la baisse de l’efficacité de certains neurotransmetteurs comme la sérotonine, la noradrénaline et la dopamine. De ce fait, l’organisme subit un dérèglement.

L’épisode dépressif provoque également la diminution de l’énergie et de la libido. Le patient n’a en plus aucune confiance en lui, d’où le sentiment de ne pas être à la hauteur.

Cela se répercute bien sûr sur la performance sexuelle en provoquant l’impuissance. La dépression est à l’origine de la dysfonction érectile, de la perte de libido et des troubles de l’éjaculation.

Sur 4000 patients déprimés, près de 70 % ont admis avoir des problèmes dans ce domaine.

Qu’en est-il des études effectuées ?

Les études tendent à montrer que les antis dépresseurs favorisent aussi l’impuissance chez les hommes.

Si effectivement, plus de 25 % des patients souffrent de troubles de l’érection, la moitié de ces cas sont des patients traités sous antidépresseurs.

Le groupe des antidépresseurs tricycliques sont parmi les plus à blâmer. Il s’agit de médicaments anti-cholinergiques comme l’amitryptiline, l’imipramine, la clomipramine… tous connus pour provoquer l’impuissance.

Chez les femmes, ces antis dépresseurs provoquent l’aménorrhée, la baisse de l’œstrogène et l’anorgasmie.

Les troubles de l’excitation sont parmi les conséquences de ce groupe de médicaments sur les femmes.

Comment expliquer ces effets secondaires ?

Les antidépresseurs et le manque de libido sont indissociables. Ces médicaments agissent pour la plupart sur la sérotonine.

Or, en inhibant la recapture de cette hormone, ces médicaments, les AD tricycliques inclus, retardent l’éjaculation. Les hommes ont du mal à maintenir une érection et à obtenir une éjaculation.

Classés dans la catégorie des Inhibiteurs de la Recapture de la sérotonine ou SRS , les anti dépresseurs les plus communs comme la clomipramine, la paroxétine, la fluoxétine… sont souvent utilisés pour traiter l’éjaculation précoce.

Les faits expliqués en quelques lignes

Dans une étude réalisée sur 1000 patients, les résultats ont montré que 70% des cas de dysfonctions sexuelles était causés par la paroxétine et le citalopram, 67% par la venlafaxine, 58% par la fluoxétine, 24% par la mirtazapine, 6,9% par l’amineptine et 3,9% par le moclobémide.

Une étude réalisée sur plus de 6000 femmes déprimées a permis de constater la fréquence des dysfonctions sexuelles.

La moitié des patients, traitées sous anti dépresseurs ont rencontré des problèmes d’excitation, de troubles du désir et de l’orgasme.

Les principaux AD ayant provoqué ces problèmes sont : 48% causé par la venlafaxine ou sous escitalopram, 33 % par la duloxétine contre 16 % par les médicaments placebo.

Bref, même si les AD sont très efficaces pour soigner la dépression, la baisse du désir sexuel et des plaisirs durant le sexe retardent le processus de guérison, surtout au niveau de la confiance en soi. Ils pourraient même entrainer des récidives.

Les herbes naturelles pour améliorer l’humeur

Afin de prévenir les effets indésirables causés par les antidépresseurs, il est toujours préférable de recourir aux médicaments ayant le moins d’effets secondaires.

Si vous observez des troubles dans votre vie sexuelle, vous pouvez demander à votre médecin de prescrire d’autres médicaments ou de compléter votre traitement de manière à régler les problèmes.

Certains préfèrent diminuer le dosage afin de limiter les effets. Mais le meilleur moyen de les éviter reste de recourir aux méthodes naturelles pour améliorer l’humeur.

Il existe bel et bien des produits naturels pour traiter la dépression. Efficace et sans effets secondaires, ils sont idéals pour prévenir les risques de dysfonction sexuelle.

Les meilleurs suppléments, testés cliniquement, regroupent actuellement les déclencheurs naturels de la dopamine.

La L-Tyrosine

La L-Tyrosine, acide aminé présent dans la viande, les œufs et le poisson, est par exemple capable d’améliorer l’humeur, le sommeil, le améliorer l’humeur, le sommeil, le bien-être émotionnel, et la fonction cognitive / mental. A prendre deux à trois fois par jour.

La mucuna

La mucuna est aussi un des meilleurs traitements pour la dépression et le stress psychologique. Les études montrent une augmentation de dopamine, mais aussi d’autres neurotransmetteurs qui affectent l’humeur, comme la sérotonine et la noradrénaline.

La L-Théanine

La L-Théanine, contenu dans le thé vert, possède aussi des propriétés antidépresseurs et anti-anxiété pour réduire le stress physique et mental et améliorer la mémoire. Une dose de 200 mg, deux à trois fois par jour suffisent.

La Rhodiola

La Rhodiola réduit significativement la dépression, l’anxiété et la fatigue. Elle augmente la capacité à gérer le stress. Pour éviter les problèmes d’anti dépresseurs et d’érection ainsi que toutes les dysfonctions liées à ces traitements, ces suppléments scientifiquement prouvés seront idéals.

Référence :

http://www.revmed.ch/rms/2008/RMS-150/Dysfonctions-sexuelles-induites-par-les-antidepresseurs-et-les-antipsychotiques-et-leurs-traitements

www.huffingtonpost.com/2013/12/19/sex-drive-anti-depressant_n_4475202.html

http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/depression/expert-answers/antidepressants/faq-20058104

http://www.naturalhealthadvisory.com/daily/depression-and-anxiety/dopamine-supplements-for-improving-mood-and-motivation/