Panne sexuelle chez l'homme de 40 ans

Panne sexuelle chez l’homme de 40 ans

La panne sexuelle chez l’homme de 40 ans peut être une source d’angoisse pour celui qui la vit occasionnellement ou régulièrement. Serait-ce déjà l’âge ? Le symptôme d’une maladie plus grave ? Ou simplement le résultat d’une mauvaise gestion du stress ? On vous explique comment éviter les pannes au lit

La panne sexuelle à 40 ans

Il faut savoir que la panne sexuelle est un événement assez fréquent. Ainsi 41% des hommes adultes ont déjà connu une ou plusieurs pannes sexuelles.

Selon une étude réalisée sur des hommes ayant été confrontés à des troubles de l’érection; 1 homme sur 2 est capable de dédramatiser et de se dire « ça ira mieux la prochaine fois ». (1)

Si le trouble de l’érection est marginal chez les hommes jeunes; il se fait plus fréquent à partir de 40 ans. 32% des hommes de plus de 40 ans en France déclarent souffrir de trouble de l’érection.

L’origine des pannes sexuelles

De multiples facteurs peuvent être responsables de vos pannes sexuelles.

bander plus fort

10 APHRODISIAQUES PUISSANTS

Notre Ebook Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité GRATUITEMENT

  • Saisissez votre adresse email principale ci-dessous pour recevoir cet ebook indispensable dans 2 minutes!
  • Stress/
  • Dépression
  • Diabète
  • Habitude
  • Surpoids
  • Tabac
  • Alcoolisme
  • Certains médicaments
  • Hypogonadisme (baisse de la fabrication de testostérone par les testicules)

La différence entre panne sexuelle et trouble de l’érection

Avant de s’inquiéter il faut savoir si vous souffrez de dysfonction érectile ou si vous êtes juste face à des pannes sexuelles. Pour le médecin, voici la définition des troubles de l’érection ou dysfonction érectile :

L’incapacité à obtenir une érection suffisante pour la pénétration, ou la perte de l’érection durant à la pénétration. Ces troubles doivent arriver de façon régulière depuis plus de trois mois pour être considérés comme une dysfonction érectile.

À partir de 40 ans les troubles de l’érection sont considérés comme des marqueurs de maladies potentielles qui doivent amener à consulter.

Le diabète, l’hypertension, l’hypercholestérolémie, le tabagisme sont en effet des facteurs de risque qui peuvent entraîner des dysfonctions érectiles, mais aussi une maladie cardiovasculaire. La panne sexuelle dans ces cas-là, c’est l’arbre qui cache la forêt.

Comment éviter les pannes au lit quand on est à risque de maladie cardio-vasculaire ? En reprenant en main son hygiène de vie de A à Z

Mais avant cela, il y a une question à se poser  :

la panne sexuelle est-elle d’origine physique ou psychologique ?

Pour le savoir, c’est assez facile. Vous réveillez-vous le matin avec une érection ? Avez vous des érections spontanées la nuit ou la journée ? Arrivez-vous à avoir une érection lorsque vous vous masturbez seul ? Si la réponse à ces question est « oui » alors la cause de vos pannes sexuelles est psychologique et vous n’avez pas à vous inquiéter d’éventuels problèmes de santé annexe.

Si en revanche vos érections spontanées sont rares et faibles et si vous constatez une absence régulière d’érection matinale, alors prenez votre santé en main. C’est votre bonne santé globale qui vous permettra d’éviter les pannes au lit.

Le meilleur moyen de connaître précisément les raisons de ces pannes sexuelles est d’aller voir votre médecin. Si la cause n’est ni d’origine vasculaire, ni d’origine psychologique, pensez à lui demander de faire réaliser un dosage de vos taux de testostérone libre.

Comment éviter les pannes au lit

En déstressant

La panne sexuelle chez l’homme de 40 ans est souvent d’origine psychologique. Un homme de 40 ans qui n’a pas réussi à obtenir une érection peut vite s’angoisser sur son état de santé, ses éventuels problèmes cardiaques ses taux de testostérone… bref la panne le met dans un état de stress qui risque d’engendrer d’autres pannes. Un vrai cercle vicieux ! Si le problème n’est pas récurrent depuis plus de trois mois, relativisez.

Si vous êtes stressés par votre vie professionnelle ou familiale parlez-à votre partenaire et demandez-lui de vous aider à surmonter ce stress passager qui génère sans doute aussi de la frustration chez elle. Un classique échange de massages à l’huile chaude à la lueur des bougies peut faire des miracles pour apaiser les tensions et stimuler la libido des deux côtés.

Si vos pannes surviennent à la suite d’une rupture prenez le temps de digérer votre histoire et suivez nos conseils pour guérir l’impuissance après une rupture.

En brisant la routine

L’habitude est l’ennemie du désir. Une panne sexuelle chez l’homme de 40 ans est souvent due à la monotonie dans un couple bien installé. Votre libido est peut-être un peu essoufflée par trop d’années de vie commune. Tentez de nouvelles expériences, invitez vos fantasmes à l’un et à l’autre dans la conversation. Essayez quelque chose que vous n’aviez jamais fait avant. L’essentiel est que cela se fasse dans le dialogue pour ne pas créer de crispation de l’autre côté ce qui ne serait pas très bon pour l’érection.

En prenant soin de votre corps

Vous vous êtes peut-être un peu laissé aller ces dernières années et votre corps en porte les stigmates. Petit ventre un peu mou à l’extérieur, hypercholestérolémie, diabète ou artères fragilisées à l’intérieur. Ayez une activité sportive modérée d’au moins 30 minutes 2 fois par semaines et entamez un régime pour perdre vos kilos en trop. Cessez de fumer : le tabac fragilise les vaisseaux, notamment ceux qui nous intéressent : les vaisseaux de la verge qui permettent l’érection.

L’alcool peut également être responsable de nombreux problèmes dès 40 ans, notamment les troubles de l’érection. Si vous avez tendance à abuser, revoyez votre consommation.

N’oubliez pas : l’athérosclérose est la principale cause de troubles de l’érection chez les hommes de plus de 50 ans. Et si à 40 ans vous avez les artères d’un homme de 50 vous aurez les même problèmes érectiles.

En boostant votre testostérone de façon naturelle

À partir de 40 ans la production de testostérone — et surtout la présence de testostérone libre dans le corps — peut diminuer. Souvent responsable, une surcharge pondérale peut entraîner une surproduction d’œstrogènes. En cause également l’aromatase, une enzyme qui se lie à votre testostérone libre et l’empêche d’agir dans votre corps, particulièrement à partir de la quarantaine. Résultat, vous avez non seulement des pannes sexuelles mais en plus vous êtes fatigué et votre tonus musculaire baisse.

Pour y remédier, consommez des aliments boosteurs de testostérone  : Huîtres, fruits de mer, cacao entre autres, mais aussi fenugrec ou encore orties (délicieuses en soupe).

En boostant votre production d’oxyde nitrique

L’oxyde nitrique ou monoxyde d’azote (ou NO) est un gaz indispensable dans de nombreux mécanismes du corps. C’est lui qui favorise l’afflux sanguin dans la verge en luttant contre le vieillissement des artères et en renforçant leur élasticité. De nombreux aliments contiennent de l’arginine ou des nitrates, les précurseurs de l’oxyde nitrique : betteraves, pastèques et laitue notamment.

Il est également prouvé que l’activité sportive en stimulant la circulation sanguine redonne au tissu endothélial vasculaire la capacité de fabriquer du NO.

Vous l’aurez compris, il y a dans l’alimentation et dans les plantes de quoi vous aider à fabriquer votre viagra maison et définitivement éviter les pannes au lit.

  1. Étude Ifop/Lilly « Elle et lui face à la panne » Mai 2011.